Attention
Vous utilisez une ancienne version de navigateur qui n’est pas compatible avec ce site. Certaines fonctionnalités risquent de ne pas fonctionner normalement. Nous vous recommandons de passer à un navigateur plus récent.

Distiller sans tête ni queue

Posté le 15.06.2014 09:05

   La distillation d´eau-de-vie est une histoire de cœur car,  tout ce que produit l´alambic n´est pas toujours bon à boire.  Il faut absolument séparer les premières gouttelettes (la fameuse tête toxique) et l´alcool de queue du reste du distillat pour obtenir la part centrale de la distillation qui en est le cœur. 

   La tête

   Tout maître dans l´art de la distillation sait reconnaître la tête sans avoir l´aide d´aucun thermomètre, uniquement à l´odeur intense de solvant et à la teinte légèrement bleuâtre. Cette phase doit toutefois être prise au sérieux car si la tête n´est pas séparée comme  il se doit, cela peut  engendrer un important  risque d´intoxication.  En cas d´erreur, il est impératif de suspendre la distillation et de recommencer toute l´opération.

   Si vous n´êtes pas sûr de vous, il est préférable de compter quelques gouttes de tête de plus et d´utiliser le thermomètre. Vous trouverez sur notre site des kits de mesure complets et autres accessoires pour la distillation. Si le distillat contient du méthanol, il est dans cette tête de coulée. Vous pouvez alors  le jeter ou le garder pour votre brûleur á alcool.

   Le cœur de la distillation

   La température est parfaite lorsque le distillat se met à s´égoutter plus franchement voire à s´écouler. Cette fraction qui suit la tête est le cœur de la distillation. Elle constitue tout l´intérêt de l´opération, la part centrale de notre distillat

   La queue

   La collecte du distillat est suspendue dès qu´il commence à avoir un mauvais goût. Le taux d´alcool tombe alors en dessous de 40%Vol. C´est l´alcool de queue qui, contrairement à la tête n´est pas à proprement parler toxique. Toutefois, à partir de 92°C des substances toxiques peuvent s´y mêler.

   Pour avoir plus d´informations sur les méthodes de confection d´eaux-de-vie fines, nous vous recommandons la distillation à l´alambic , le livre de la distillation traditionnelle.
 

Objets correspondant à cet article

Articles correspondants