Attention
Vous utilisez une ancienne version de navigateur qui n’est pas compatible avec ce site. Certaines fonctionnalités risquent de ne pas fonctionner normalement. Nous vous recommandons de passer à un navigateur plus récent.

En savoir plus sur l´aquitara pour huiles essentielles

Posté le 06.10.2014 10:05

   Afin d´obtenir un gain satisfaisant lors de l´extraction des huiles essentielles il faut savoir comment monter et surtout comment utiliser l´alquitara. Nous vous proposons ici un petit guide de montage et d´utilisation d´une alquitara pour huiles essentielles.
 

Nomenclature

(1) Chaudron

(2) Premier tamis pour le haut du chaudron

(3) Pièce imtermédiaire

(4) Deuxième tamis pour l´intérieur du cahpiteau

(5) Chapiteau et cuve de refroidissement

Différentes parties d´une alquitara pour huiles essentielles

Montage

Remplissez au trois quart au maximum le chaudron (1) d’eau.

Posez le tamis (2) dans le chaudron. Attention l’eau ne doit pas arriver à la hauteur du tamis.

Posez la pièce intermédiaire (3) sur le chaudron. Il faut qu’ils s’emboitent bien, éventuellement rendre étanche avec une bande de téflon (Réf. U-11199)  ou avec une pâte préparée à base d’un mélange de farine de seigle et d’eau.

Remplissez cette partie avec vos plantes. Remplissez aussi le chapiteau (5) de vos plantes puis fermez celui-ci avec le tamis (4).

Posez le chapiteau sur la pièce intermédiaire. Là aussi veillez à ce que le raccord soit étanche. 

Remplir la cuve de refroidissement avec de l’eau. Raccordez l’arrivée d’eau froide en bas et la sortie d’eau en haut. Dans les petits modèles vous pouvez aussi refroidir l’eau avec des glaçons.
 

Utilisation 

Une fois l’alquitara remplie comme décrit ci-dessus, posez le sur une source de chaleur (brûleur à gaz, plaque électrique, etc.).

Il faut un feu vif car il n’est pas bon pour la qualité de l’huile essentielle que la vapeur monte lentement. Vous pouvez également poser d’abord le chaudron sur le feu et ne mettre les plantes que lorsque l’eau commence à bouillir.

 

Arrêtez la distillation lorsque vous aurez récupéré de l’hydrolat représentant les deux tiers de l’eau du chaudron, car celui-ci ne doit jamais être vide.

Exemple : vous avez mis 1 L d’eau à bouillir, vous arrêtez donc lorsque vous aurez obtenu 60 cl d’hydrolat.

Si vous pensez que les plantes ont encore de l’huile, vous pouvez après avoir séparé l’hydrolat reverser celui-ci dans le chaudron et repasser une deuxième fois. Ne mélanger pas les huiles obtenues car les huiles de la première distillation sont de qualité supérieure.

Après avoir laissé reposer le distillat, l’huile remontera en général à la surface et vous pourrez la recueillir avec une pipette. Vous pouvez aussi utiliser notre ampoule à décanter Duran.

 

Articles correspondants